Stooop !

Encore un billet pas très drôle … Oui …bon, c’est pas parce qu’on est à Miami, (qu’il fait entre 24 et 28 degrés pour un mois de mars quand même !!) et que l’on habite à 2mn30 de la plage !! et tout ça tout ça quoi … C’est pas tous les jours la fête pour autant !??? (Oui, je sais ! pourtant on l’a choisi … Je vous entends d’ici … bla bla !)

imagesmojito

Plus sérieusement, c’est juste que l’expérience de l’expatriation, ne se résume pas à quelques « selfies sous les palmiers, ou au bord de la piscine en sirotant un coktail » de fruits bien-sûr !!!, ou mieux … un Virgin Mojito bien sûr ! … Entendez par « virgin » sans alcool (…à 3H de l’après-midi ) !!! Même si ce n’est plus vraiment un Mojito à mon goût, sans le rhum !! Bref, je m’égare un peu là  …

Alors …. Ça se résume à quoi d’ailleurs, la vie d’expatrié 4 mois plus tard ??

Je vous ai déjà vaguement parlé de cette nouvelle vie professionnelle … vite fait, juste quelques mots glissés dans un article. Je ne vais pas développer pour le moment, la réalité étant encore bien loin de ce que l’on voudrait. Il reste beaucoup à faire.

Mais c’est ce qui représente la partie la plus importante dans ce challenge qu’est l’expatriation à l’étranger … avec la maîtrise de la langue bien sûr ! (ce qui est étroitement lié !!!)  La vérité c’est que c’est du 7/7 non stop (Welcome USA !) … c’est plutôt prenant, juste épuisant ! Pas une minute de répit, les journées et les semaines s’enchainent … il faut bien en passer par là pour connaitre son sujet, hein ?  Mais voilà ! Impossible de prendre du recul, tellement on est submergés de tout, des heures de travail, des tonnes de papiers, des formulaires XXL à remplir, des malentendus qui nous font perdre du temps, un temps précieux, et les « mauvaises » surprises (Oui, car les bonnes on s’en plaindrait pas !! hein ??), on enchaine avec des heures de devoirs avec les enfants, encore et toujours des papiers, des formulaires à remplir (donc à traduire ou du moins à comprendre avant toutes choses …), et je passe sur les tâches du quotidien liées à l’appart, la famille  … non, non, et non …STOP !!!

Ma tête a dit stop !!! …. Mon corps a dit stop !! …

imagesdeprime

La fatigue, le stress ont eut temporairement raison de moi, raison de nous ! Pffft … envolée la motivation ! Je suis à bout … Pas complètement, je vous rassure mais de quoi laisser place aux doutes …

J’ai comme l’impression qu’on en a pas fini du « grand huit émotionnel », et NON, chéri … L’expatriation ne se résume pas à un déménagement ! C’est un peu plus … complexe !

Et là, comme j’essaie de me détendre, au hasard de mes lectures de blogs … (que j’ai délaissée depuis quelques temps !!)  je tombe sur le billet de Frenchlily … c’est ce qu’il me fallait entendre, enfin lire !  😉 Merci pour ce billet qui tombe à point nommé !

Mais par où commencer ???

On va commencer par prendre de la hauteur, du recul … bref, s’éloigner (au sens figuré ), un peu de « Fleurs de Bach » aussi  ça aide, et essayons de déconnecter un peu !

Tiens ce soir , c’est  … apéritif Mojito !! 😉 Tchin …

Naaan, je plaisante … trop fatiguée.

 

 

Logo Nathalie

20 réflexions sur “Stooop !

  1. Je suis heureuse que mon texte t’ai fait du bien! 🙂 Et non, s’expatrier ce n’est pas un déménagement, et ce n’est pas la vie de rêve à tous les jours. Certaines personnes trouvent difficile de déménager dans la ville voisine ou une province voisine. Toi, tu as la langue, l’administration très pointilleuse américaine (j’y ai goûté et sacré de frustration à tellement de reprises!), le rythme de vie et l’isolation à gérer en plus. C’est beaucoup de trucs à digérer en si peu de temps. Comme tu le dis si bien : prend du recul. Vit à ton rythme à toi. Hang in there! Le pire sera bientôt derrière vous, tu auras le temps et l’énergie pour te consacrer à ton projet, et non seulement à la partie expat.

    Aimé par 1 personne

  2. Ce n’est jamais facile de se réinventer une vie dans une nouveau pays, dans une nouvelle culture. Il faut du temps et de la patience pour s’adapter et trouver de nouveaux repères. Mais je suis sûre que vous allez y arriver ! Prendre de la hauteur et découvrir les environs me paraissent une très bonne chose ! (les mojitos aussi peuvent aider :p)
    Bon courage à vous !!!

    Aimé par 1 personne

  3. Merci merci, on va pas lâcher !
    Oui, j’imagine que ça doit pas être évident du coup … Pas le droit de travailler !! Surtout avec le mode de vie ici, où tout le monde vit à 100 à l’heure … surtout à Miami Beach ! J’ai l’impression d’être à Saint-Tropez en juillet/aout 😊
    C’est peu être différent un peu plus au Nord ? Du coup, nous ne sommes pas loin ?

    J'aime

  4. Courage ! Lâche rien ! Tu peux me contacter si tu veux échanger, je suis pas mal dispo (en ce moment avec un visa pourrav = plus le droit de travailler = tout revoir, se réorganiser, se motiver pour la suite etc) du coup, il n’y a pas que les arrivées dans un pays qui soient compliquées, faut pas croire 😉

    Aimé par 1 personne

  5. C’est facile à dire mais courage. Et oui je pense qu’il n’y a que le gens qui le vive qui peuvent comprendre. C’est un lieu commun je sais. Comme tu le dit si bien l’expatriation ne se résume pas un selfy en dessous d’un palmier. J’ai beaucoup souffert et je souffre encore de l’attitude de certaine personne qui manque terriblement d’empathie et nous font sentir en quelques sorte un certain mépris puisque nous semblons avoir une vie de rêve. Quelqu’un m’a fait remarqué à juste titre que mon blog écrit sur un ton assez léger laissait penser que j’avais une vie idéale. Je voudrais exprimer les difficultés qu’on peut avoir et les sentiment négatif mais je n’y arrive pas. La semaine passée nous avons passé prés de 8h dans divers salles d’attente pour régler des problèmes administratifs sans fin! et c’est juste en exemple… Ici aussi grosse fatigue. Perso je compte sur le printemps pour tout arranger!

    Aimé par 1 personne

    1. Voilà, on se comprend parfaitement !! Merci pour ton message en tout cas.
      Ce que je comprend en ce moment … C’est qu’il faut arriver à laisser glisser les regards, et les jugements des autres. Se forger une carapace, ne pas les accepter, ne pas les absorber !! Facile à dire ! Les événements liée à cette situation sont déjà difficiles à gérer. Et ceux là, on doit y faire face ! Gardons le peu d’énergie qui nous reste pour tous ces bons côtés que l’expatriation nous apporte … C’est ce qui nous a motivés à un moment donné, au tout début !
      Alors, courage à toi aussi ! Et oui, le printemps n’est plus très loin.
      A bientôt
      Nath

      Aimé par 1 personne

  6. Courage ! C’est vrai que c’est tout sauf rose de partir et tout recommencer! Petit à petit les choses se mettent en place, prioriser les choses et laisser tomber d’autres, c’est comme ça quon à vu le jour nous 😉 N’hésites pas à me contacter si besoin! Laetitia

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, Merci pour tes encouragements ! Je crois que l’on en a pris conscience là ! On va remettre de l’ordre dans cette « pagaille » … 😕 Ça ira mieux dans quelques semaines, ou quelques mois … 😉

      J'aime

  7. Un visa E2 est un vrai challenge et j’applaudis ceux qui se lancent ! Après un expatriation n’est jamais simple de tout ce que j’ai pu lire… Après je n’en lis pas trop car sinon nous ne partirions plus 😉 Bonne chance pour la suite et Bon mojito (ou pas !)

    Aimé par 1 personne

  8. Ah tiens, le mien aussi à dit stop. Prescription de yoga et sophro à très haute dose. C’est tout de même « marrant », on est plusieurs expat à être parties quasi en même temps et on a notre phase pourrie quasi en même temps. Je te souhaite bien du courage à toi aussi du coup, et je m’en vais me coucher! 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. Je crois pas qu’ils le ressentent comme nous. A part, peut-être le stress qu’on pourrait leur transmettre ! En ce qui me concerne, on dirait qu’ils sont toujours dans leur « monde » d’enfant ou d’ado … avec leur préocupations du moment ! Ce qui me fait culpabiliser parfois, quand je réalise que je n’ai plus le temps, ou du moins beaucoup beaucoup moins de temps pour eux, et qu’on ne peut pas aller faire du kart, aller à la plage, etc …. D’un autre côté, il est très clair qu’ils ont gagné en autonomie (et maturité!) dans les taches du quotidien, et des devoirs. Sans doutes qu’ils ont ressenti l’urgence de se prendre un peu plus en charge !! J’en suis doublement très fière étant donné le contexte.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s